Archive

Articles taggués ‘lettres’

murmure n°23… champ de bataille

Le nouveau numéro de murmure est sorti. Au sommaire :

– un article sur le choix officiel de Trélazé pour accueillir la nouvelle prison

– des revendications de prisonniers et prisonnières

Et encore des brèves locales, ou non.

Il est lisible ici : m23

priz couche2

Pour lire en pdf le journal l’envolée c’est ici : http://www.mediafire.com/view/988sixvw4n7z6xs/env_40_PDF_FINAL.pdf , sinon il est en version papier aux nuits bleues (21 rue maillé à Angers)

murmure n°20

au sommaire de ce nouveau numéro :

Le journal est diffusé devant la maison d’arrêt en février 2014, et il sera diffuser à la radio le jeudi 5 mars à 17h sur le 101.5 FM pendant l’émission de l’huile sur le feu.

 

prison_a_la_maison

 Vous pouvez télécharger et lire le journal ici : m20

l’été est chaud, la rentrée sera « caldo » !

17/08/2013 7 commentaires

En attendant un prochain numéro de murmure prévu pour octobre et qui traitera notamment des soins dans la MA (on en profite pour faire un appel à témoignage), On voulait faire passer 2 infos importantes. La première concerne une mutinerie qui s’est déroulé dans la taule  de Bourg en Bresse. Des témoignages sont sortis, et vous pouvez les retrouver ici : https://paris.indymedia.org/spip.php?article14017. La seconde concerne un appel de la « coordination des détenus » des prisons italiennes, qui annonce dans un texte qui est sorti cet été un mois d’actions du 10 au 31 septembre. Vous trouverez ici la traduction de cet appel en français. On essaiera de donner des suites de ce mouvement sur le blog et dans le prochain numéro.

Bon courage à tous et toutes

nique la taule !

——————————————————-

Eté 2013 dans les taules en Italie

La « coordination des détenus », née de manière spontanée la veille de la manifestation nationale (anticarcérale, ndt) à Parme le 25 mai 2013, veut porter en avant une mobilisation contre les conditions inhumaines et toutes les barbaries du système pénitencier italien.

La date du 25 mai été un épisode important pour nos luttes, à l’intérieur comme à l’extérieur de ces murs et a amené une prise de conscience ; les nombreux témoignages de solidarité ont réchauffé nos cœurs et ont porté la nécessité de ne plus rester indifférent face à une situation intolérable, pour laquelle des organisations internationales ont déjà condamné notre pays. En même temps que la grève de Parme, des détenus ont entrepris diverses formes de protestation comme la grève de la faim, le refus de consommer la nourriture distribuée par la prison, des pétitions, des « battitura » (du bruit répétitif sur les barreaux des cellules), mais les difficultés de communication ont empêché une plus large adhésion. Ceci ne nous décourage pas. Au contraire ça nous stimule à mieux faire et à s’y engager davantage, parce que nous savons aujourd’hui plus que jamais que seule la lutte paye…

Nous avons décidé d’appeler à une mobilisation nationale pour le mois de septembre qui commencera le 10 et finira le 30 septembre. Notre intention est de faire entendre notre voix et protester contre la situation explosive des prisons italiennes avec une surpopulation intolérable, avec des détenus entassés dans des cellules infâmes, dans des conditions hygiéniques quotidienne à la limite de la décence, dans lesquelles on subit la spéculation sur les prix des marchandises, l’exploitation véritable des détenus « lavoranti » (travailleurs), des traitements inhumains de toutes sortes, des abus en tous genres et beaucoup, beaucoup d’autres choses encore. Nous devons aussi protester contre toutes les formes de tortures légalisées que subissent les « internés » des régimes 41 bis et 14 bis (sorte de Quartier Haute Sécurité ou Quartier d’Isolement ) et de haute surveillance qui sont quotidiennement assassinés psychologiquement et physiquement. Nous demandons l’abolition de ces instruments digne de la pire dictature et l’abolition de la loi Cinelli (réforme sécuritaire de 2012 de l’administration pénitentiaire, renforçant le pouvoir de celle-ci dans la pleine gestion de ce qu’il se déroule dans les prisons, ndt).

Il est important de préciser qu’avec cette forme de protestation, nous ne demandons pas des réductions ou des aménagements de peines; s’ils arrivent, ils serviront à amoindrir la souffrance de quelques détenus et à faire éviter à l’Italie de payer les amendes salées de l’union Européenne. Nous demandons des interventions concrètes, qui visent au respect des droits naturels de l’être humain et de l’article 27 de la Constitution (responsabilité pénale du détenus, devoirs de l’administration pénitentiaire, présomption d’innocence devant la justice et droits de l’Homme en prison, abolition de la peine de mort, ndt).

Pour la réussite de cette mobilisation, nous invitons tous les frères détenus à adhérer à la grève, et à s’engager du 10 au 18 septembre dans une grève de la faim et du 18 au 30 septembre à des formes de protestation qu’ils organiseront et retiendront les plus adéquates. (Nous conseillons dans les même temps l’écriture de communiqué et de pétitions).

En parallèle, nous appelons à tous les mouvements dehors, aux simples citoyens, aux familles de détenus, aux organisations -politiques ou non-, d’être notre voix à l’extérieur de ces murs, de soutenir nos revendications, de créer un réseau solidaire, d’informer le plus de personnes possible, diffuser le plus possible ce communiqué et les informations relatives à la protestation, de décider des formes de lutte à l’extérieur des prisons et d’organiser une manifestation nationale.

Le premier pas pour briser ces chaînes c’est rompre le mur de l’indifférence. La solidarité est une arme, utilisons-la.

La « coordination des détenus »

murmure n°16

16/02/2013 un commentaire

Salut, à tous et toutes depuis cette semaine le numéro 16 de murmure est sorti.

Vous pourrez trouver dans ce numéro un ensemble d’article sur la grève de la faim en ce moment en cours à la maison d’arrêt (tract, lettre, et article), ainsi qu’un article sur la dissolution de la cgt pénitentiaire, et un retour sur le 31 décembre. En bonus comme d’habitude des brèves locales, et moins locales.

Vous pouvez lire / télécharger / imprimer le journal ici :

murmure n°16

Vous pourrez également écouter la version audio du journal qui sera diffusé sur le 101.5 Fm le 28 février prochain à 17h durant l’émission de l’huile sur le feu. Faites passer l’info à vos proches actuellement incarcérés.

courage et détermination !briques

Murmure n°14

au sommaire de ce numéro :

  • ça bouge derrière les murs de la maison d’arrêt d’Angers
  • nouvelle prison… finalement ce sera pour plus tard
  • l’enfermement des mineurs aujourd’hui
  • « la torture de ne s’aménage pas elle se supprime »
  • brèves locales, et non locales

lisible et téléchargeable ici : m14

Le journal sera diffusé à la radio le jeudi 15 novembre à 17h sur le 101.5FM (Angers et alentours).

Pour rappel murmure fera une table d’info lors de la soirée sur l’enfermement des mineurs qui aura lieu à l’étincelle le 1 novembre 2012. plus d’info ici : http://letincelle.over-blog.org/

Murmure n°11

Au sommaire de ce numéro :

  • Les activités dans la maison d’arrêt
  • Témoignages
  • Brèves locales et non-locales
  • Feux d’artifices contre les prisons à Angers et ailleurs

Distribué en avril 2012

Version audio diffusée le 19 avril 2012 sur le 101.5

Lisible et téléchargeable ici : m11

Murmure n°9

Au sommaire de ce numéro :

  • Dernières nouvelles ! mouvement de révolte dans l’aile EST mardi 27 septembre
  • Le courrier entre l’intérieur et l’extérieur
  • Gestion publique/privée des prisons. Contre l’industrie de la punition !
  • Brèves locales et non locales

Distribué en octobre 2011.

Version audio diffusée le 20 octobre sur le 101.5

Lisible et téléchargeable ici : murmure 9